En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui nous permettent notamment de mesurer l'audience de notre site et de vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus OK
Trouv1toit : Annonces immoblières en france
Trouv1Toit : Annonces immobilières dans toute la France

Les Principes

Le prêt à taux zéro + (PTZ+), a été modifié à plusieurs reprises par le ministère du logement pour améliorer ou réduire sa portée, comme dispositif de financement, favorisant l’accession à la propriété des primo accédants. Depuis le 1er Janvier 2012, les prêts sont principalement accordés pour l’acquisition de logements neufs.


Les établissements de crédits proposant le PTZ+, bénéficient d’une convention d’état. Parmi les organismes spécialisés les plus sollicités, on retrouve le Crédit Foncier, Cetelem et Banque patrimoine Immobilier.

Chaque acquéreur dispose du libre choix de l’organisme bancaire susceptible d’étudier les conditions d’accès au prêt. Néanmoins, l'établissement prêteur apprécie librement la solvabilité et les garanties de l'emprunteur et n'a pas l'obligation d'accorder le PTZ+.

Le prêt à taux zéro renforcé (PTZ+) s'adresse aux personnes, sous conditions de ressources, souhaitant acquérir leur 1ère résidence principale. Le logement doit être neuf et respecter un certain niveau de performance énergétique. Il peut aussi permettre de financer un logement ancien bénéficiant d’importants travaux, justifiant de l’assimiler fiscalement, à un logement neuf.


Le PTZ+ ne permet le financement que d'une partie de l'opération et doit être complété par d'autres prêts immobiliers ou des apports personnels.


Les Bénéficiaires

Le prêt à taux zéro + est un dispositif de financement sous conditions, destiné aux particuliers réalisant leur première acquisition. Néanmoins, exception est faite aux anciens propriétaires pouvant justifier d’un titre de location d’une période de deux années, à la date de l’émission des offres de prêt.


Cette condition ne sera pas exigée lorsque le bénéficiaire est :

  • Titulaire d’une carte d’invalidité.
  • Victime de catastrophe naturelle.
  • Victime d’une expropriation d’extrême urgence.
  • Bénéficiaire de l’allocation d’éducation d’un enfant handicapé.
  • Bénéficiaire de l’allocation aux adultes handicapés.

D’autre part, un bénéficiaire vendant son logement pour en acheter un nouveau, peut demander le transfert de son PTZ+. Ce transfert ne concernera que le capital restant dû.

 

Le PTZ+ est accordé sous conditions de ressources et de performances énergétiques liées au logement.


Les Conditions de Ressources

Le PTZ+ est accordé sous conditions de ressources selon la localisation (Voir zone) et le nombre d'occupants du logement.


Tableau des revenus maximum des acquéreurs, pour bénéficier du PTZ+.


Personnes occupants le logement

Zone A

Zone B1

Zone B2

Zone C

1

36 000 €

26 000 €

20 000 €

18 500 €

2

50 400 €

36 400 €

28 000 €

25 900 €

3

61 200 €

44 200 €

34 000 €

31 450 €

4

72 000 €

52 000 €

40 000 €

37 000 €

5

82 800 €

59 800 €

46 000 €

42 550 €

6

93 600 €

67 600 €

52 000 €

48 100 €

7

104 400 €

75 400 €

58 000 €

53 650 €

8 et plus

115 200 €

83 200 €

64 000 €

59 200 €

 

  • Prendre en compte la somme des revenus fiscaux de l'ensemble des occupants du logement pour l'année n-2.



Les Conditions Liées au Logement

Concernant les logements neufs :


Le PTZ+ peut financer la construction ou l'achat d'un logement neuf à condition que ce dernier, dispose de performances énergétiques correspondantes à la réglementation thermique RT2012, ou du label bâtiment basse consommation énergétique (BBC).

De plus, le logement devra être la résidence principale de l'emprunteur au plus tard 1 an après la fin des travaux ou de l'achat du logement.

 

Concernant les logements Anciens :


Il est possible de bénéficier du PTZ+ pour l’acquisition d’un logement ancien, si celui-ci dispose d’importants travaux, l'assimilant fiscalement, à un local neuf. D’autre part, le logement devra en matière de performance énergétique bénéficier du label "haute performance énergétique rénovation (HPE rénovation 2009)", ou du label "bâtiment basse consommation énergétique rénovation (BBC rénovation 2009)".


Calcul du Prêt à Taux Zéro +

Pour définir le montant du PTZ+, il faut appliquer le pourcentage (voir tableau 2) correspondant à la zone d’acquisition, sur le prix maximal du coût de l’opération, dans la limite des plafonds définis sur le tableau suivant.


Pour l’acquisition d'un logement neuf : coût maximal de l'opération par zone.

Nombre de personnes destinées à occuper le logement

Zone A

Zone B1

Zone B2

Zone C

1

156 000 €

117 000 €

86 000 €

79 000 €

2

218 000 €

164 000 €

120 000 €

111 000 €

3

265 000 €

199 000 €

146 000 €

134 000 €

4

312 000 €

234 000 €

172 000 €

158 000 €

5 et plus

359 000 €

269 000 €

198 000 €

182 000 €

 

Pourcentage à prendre en compte par zone.

Zone A

Zone B1

Zone B2

Zone C

33 %

26 %

21 %

18 %

 

Pour exemple :

Un ménage avec deux enfants désirant acquérir un logement neuf  d’un montant de 160000€ disposant de la norme énergétique BBC en zone B1, disposera d’un PTZ+ de : 41600 €.


Calcul :

Montant de l’opération 160000 € x 26% (Pourcentage de la zone)= 41600€ PTZ+


Remboursement du PTZ+

Pour déterminer précisément les modalités de remboursement du PTZ+, il est important de définir le montant du prêt complémentaire utile au financement de l’acquisition. Fonction de l’ensemble des prêts et à l’aide d’une simulation réalisée par les organismes bancaires il sera possible de déterminer précisément la durée et montant des échéances. Mais de manière générale, la durée de remboursement est liée aux revenus de l’emprunteur. Plus ses revenus sont élevés, plus la durée du prêt sera courte. Elle s'étend de 12 à 25 ans selon les cas.


Les Prêts Complémentaires au PTZ+

Le PTZ+ est proposé pour faciliter l’accession des primo accédants (Voir conditions). Il se présente sous forme d’une avance remboursable ne portant pas d’intérêt. Le PTZ+, ne représentant qu’un pourcentage du montant  de l’acquisition, doit impérativement être calculé, avec la prise en compte d’un prêt complémentaire et apport.


Le PTZ+ peut se cumuler notamment :

  • Le prêt d'Accession Sociale
  • Le prêt Conventionné
  • Le Prêt Immobilier Bancaire
  • Le Prêt Epargne Logement
  • Les Prêts Complémentaires

 

Le prêt à taux zéro + est un dispositif d’aide à l’accession à la propriété d’une résidence principale, certes complexe à calculer, mais qui sera d’un grand intérêt pour compléter les prêts principaux d’un financement.



 

Les Dossiers Conseils Immobilier



Elargissement du PTZ
La Loi PINEL
La Loi Alur
Les Détecteurs de Fumée
Acheter un Bien Immobilier
Vendre / Acheter un bien
Marché Immobilier Ancien 2014
Loi Duflot